SAINT-DOMINGUE. — Important ensemble de 17...

Lot 176
Aller au lot
1 800 - 3 000 EUR

SAINT-DOMINGUE. — Important ensemble de 17...

SAINT-DOMINGUE. — Important ensemble de 17 brochures, principalement des textes de lois de l’époque révolutionnaire.

— AFFAIRE DUFAY. [BRULLEY]. À Dufay, qui se dit calomnié, comme s’il pouvait l’être. S.l.n.d. — DUFAY. Sur les 22 députés, et autres,
connus sous le nom de la Gironde. [Paris, Imprimerie de Pain]. — PAGE & BRULLEY. Calomniateurs dénoncés à la Convention nationale.
[Paris, Laurens, vers 1794]. Ensemble 3 plaquettes en un volume in-8, bradel cartonnage (Pierson). Accroc supprimant quelques lettres à l’angle
inférieur du premier feuillet de la dernière brochure.
— AMÉRICAINS (Les) réunis à Paris, & ci-devant composant l’Assemblée générale de la partie françoise de Saint-Domingue, à l’Assemblée
nationale. Paris, De l’Imprimerie nationale, 1791. In-12, dérelié. Très rare document, inconnu de Sabin, dans lequel les colons de Saint-
Domingue font acte de soumission et d’obéissance à l’Assemblée nationale.
— ARRÊT du Conseil d’État du Roi, qui casse & annulle une Ordonnance du Gouverneur général de Saint-Domingue, du 9 mai dernier, laquelle
accordoit aux Étrangers la liberté du Commerce pour la partie sud de Saint-Domingue. Du 2 juillet 1789. [Versailles, Imprimerie royale, 1789].
In-4, dérelié. L’arrêt est signé La Luzerne. Les tableaux d’accroissement qui ont été mis sous les yeux de Sa Majesté, constatent d’ailleurs qu’il n’y
avoit pas de prétexte pour ouvrir aussi subitement de nouveaux ports aux Nègres & aux denrées de traite étrangère. Le nombre des esclaves a
considérablement augmenté dans la partie du Sud [...]. Il s’y est accru plus sensiblement encore par l’effet de la prime de Deux cents livres par
tête de Noirs d’introduction françoise [...].
— ARREST du Conseil d’Estat du roy, qui permet à tous François de continüer d’envoyer à la Colonie de Saint-Loüis, Côte de Saint Domingue,
des Vaisseaux chargez de vivres & marchandises pendant six mois. Du premier aoust 1719. Paris, De l’Imprimerie royale, 1719. In-4, en
feuilles. Mouillures et rousseurs.
— DÉCRET de la Convention nationale, du 5 mars 1793, l’an second de la république Françoise, qui déclare que toutes les Colonies
françoises sont en état de guerre. [Agen, Veuve Noubel & Fils, 1793]. In-4, en feuille.
— DÉCRET de la Convention nationale, du 19 Ventôse, an second de la république françoise, qui ordonne l’arrestation des Membres
de l’Assemblée coloniale et de celle de Saint-Marc. [Troyes, De l’Imprimerie de Garnier] s.d. [1794]. In-4, en feuille.
— GARRAN. Opinion sur les causes et les remèdes des désastres des Colonies, Lue à la Séance du 29 février 1792. [Paris, De l’Imprimerie
nationale], s.d. [1792]. In-12, 46 pages, en feuilles. Brunissure dans la partie inférieure des cahiers, avec manque de papier marginal aux
premiers feuillets. Cachet de la Bibliothèque de la ville de Paris (annulé).
— GOUY (Louis-Marthe de). Confession d’un député dans ses derniers momens ou Liste des péchés politiques dénoncés à la tribune de
l’Assemblée nationale, par plusieurs honorables calomniateurs. S.l., 1791. In-12, broché, couverture moderne.
— JOURNU-AUBER. Rapport, projet de décret, au nom des Comités de commerce et des colonies réunis, sur les secours à envoyer à Saint-
Domingue. [Paris, De l’Imprimerie nationale], s.d. [1792]. In-8, en feuilles. Cachet de la Bibliothèque de la ville de Paris (annulé).
— LETTRES PATENTES du Roi, sur le Décret de l’Assemblée nationale, relatif aux troubles survenus à Saint-Domingue. Données à Saint-Cloud,
le 22 octobre 1790. [Paris, Nyon, 1790]. In-4, en feuilles. Signées La Luzerne, ces lettres patentes annulent les actes et décrets émanés de
l’Assemblée de Saint-Marc, déclarent ladite Assemblée déchue de ses pouvoirs et tous ses membres dépouillés de leur caractère de Députés
à l’Assemblée coloniale de Saint-Domingue.
— LOI qui accorde des Secours aux Enfans des habitans de Saint-Domingue, qui se trouvent en France. Donnée à Paris, le 18 mai 1792.
[Paris, De l’Imprimerie royale, 1792]. In-4, en feuilles.
— LOI relative aux moyens de secourir la Colonie de Saint-Domingue, donnée à Paris, le 29 juin 1792, l’an 4e de la liberté.
[Grenoble, Cuchet], s.d. [1792]. In-4, dérelié.
— ORDONNANCE du roi, portant création d’une Légion pour l’île de Saint-Domingue. Du 1er avril 1766. [Paris, De l’Imprimerie royale,
1766]. In-4, en feuilles. Création d’une légion de 54 compagnies de 100 hommes chacune, laquelle sera supprimée en 1771. Quelques rousseurs.
— [PAGE (Pierre-François) et Augustin-Jean BRULLEY]. Sentinelle, garde à vous ! À J. B. Louvet. [De l’Imprimerie de Cretot], s.d. [1793 ?]. In-8,
dérelié. Pamphlet de deux commissaires de Saint-Domingue (cf. Sabin, n°58164).
— PÉTITION à l’Assemblée nationale, par les Propriétaires de Saint-Domingue, résidans à Paris. Du 9 décembre 1791. [Paris, De l’Imprimerie
nationale, 1791]. In-12, dérelié. Messieurs, nos fortunes sont détruites, nos frères égorgés, le fer & la flamme ravagent nos établissemens ;
le Commerce national, la fortune publique périssent avec nous [...].
— PROCLAMATION du roi, du 21 septembre 1790. [De l’Imprimerie de Mallard], s.d. In-4, dérelié. Au sujet de l’insurrection d’individus
appartenant au régiment de Port-au-Prince arrivés à Brest à bord du vaisseau Le Léopard.
— [SYNDICS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE ROUEN]. À l’Assemblée nationale. [Rouen, De l’Imprimerie de L. Oursel], s.d. [1791].
In-12, dérelié. Soutien aux députés de l’Assemblée provinciale du Nord de Saint-Domingue.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue