Plaquette en or martelé et poinçonné, émaux... - Lot 242 - Rossini

Lot 242
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 19 500EUR
Plaquette en or martelé et poinçonné, émaux... - Lot 242 - Rossini
Plaquette en or martelé et poinçonné, émaux cloisonnés, cabochons de pierres précieuses et de verres de couleur, émaux blanc, bleu, vert et rouge. Plaque centrée d’une croix latine à décor de petites croix grecques imbriquées avec pourtour ponctué de petits cercles ; encadrement en applique à décor de fleurettes à quatre pétales et
de seize cabochons de différentes pierres (saphirs, émeraude, rubis, améthystes), certaines taillées, fixées par de fines bandes clouées.
Constantinople, Xe-XIIe siècle
H. : 8,9 cm - L. : 6,8 cm
(petites restaurations et manque à l’émail, une pierre remplacée par
un verre bleu)

Ce type d’ornement de croix imbriquées est assez répandu dans les émaux byzantins du Xe au XIIe siècles. Les comtes A.A Bobrinskij et A.V Zvenigorodskij possédaient dans leur collection une petite pla_x0002_quette similaire à celle conservée au Musée du Kremlin (Inv.N°MP3663) qui, à l’origine, devait faire partie d’une bordure entourant une icône. Il y a des plaques avec une ornementation identique sur la Staurothèque de Limbourg appartenant à la période de 964/965 et 985 ou encore celle d’Esztergom (vers 1150-1190). Cette plaquette en or 24 carats devait certainement appartenir à une reliure ou à un
reliquaire.

Ouvrage consulté :
E.Ju. Gagarina, Byzantine Antiquities, Works of Art from the Fourth to Fifteenth Centuries in the Collection of the Moscow Kremlin Museums,
Moscow, 2013, p.179.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue