[Gabriel, abbé de CIRON (1620-1675) prédicateur de la duchesse d'Orléans, il fut mêlé à la Fronde ; élu à l'Assemblée générale du clergé, il devint le confesseur et conseiller du prince de Conti ; il fonda de la confrérie du Corpus Christi et de l'Institut des Filles de l'Enfance de N.-S. J.-C.].

Lot 278
1 200 - 1 500 EUR

[Gabriel, abbé de CIRON (1620-1675) prédicateur de la duchesse d'Orléans, il fut mêlé à la Fronde ; élu à l'Assemblée générale du clergé, il devint le confesseur et conseiller du prince de Conti ; il fonda de la confrérie du Corpus Christi et de l'Institut des Filles de l'Enfance de N.-S. J.-C.].

Manuscrit (incomplet) Mémoires sur la vie Monsieur de Ciron chancelier de l'Église et université de Toulouse fondateur de l'Institut des Filles de l'Enfance de N.S.J.C. ; 3 vol. petit in-fol. de 594, 298 et 700 pages (plus des ff. blancs), reliures de l'époque en parchemin (usagées). Mémoires inédits sur la vie de l'abbé de Ciron, probablement rédigés par le père Pierre Du Mas (1638-1703). Ils sont écrits de la même main (avec qqs corrections) jusqu'au f. 68 du second volume, puis par un secrétaire ; une copie partielle de ce manuscrit est d'une troisième main. En plusieurs endroits, l'auteur a donné des indications de mise en pages au copiste. Ces Mémoires racontent dans le détail les multiples activités de ce prêtre, chancelier de l'Université de Toulouse : on le voit s'occuper de huguenots, d'hérétiques et d'affaires de doctrine, de l'examen de livres et de la réforme de l'Université, de la publication des Instructions aux confesseurs de saint Charles Borromée... Une place très importante est accordée à son oeuvre de directeur de conscience du prince de Conti, bien que l'abbé « n'accepte cet employ qu'avec beaucoup de peine », et à la fondation de l'Institut des Filles de l'Enfance, en collaboration avec Jeanne de Mondonville. Le récit de la fin de la vie et la mort de l'abbé est complété par des anecdotes sur des guérisons et conversions miraculeuses. - Livre troisiesme contenant ce que fit Monsieur de Ciron depuis sa deputation à l'assemblée generalle du clergé de France en l'année 1655 à Paris jusques à son retour en province, suivi du Livre IV ou il est parlé de tout ce que Monsieur labbé de Ciron fit pour la conduite de Monsieur le prince, et de Madame la princesse de Conty dans la vie spirituelle... L'emplacement du chapitre 13 est marqué au Livre III, et suivi de plusieurs feuillets blancs qui semblent indiquer l'intention d'écrire ; le texte reprend au chapitre 16. - Livre cinquiesme contenant ce que fit Mr l'abbé de Ciron comme vicaire general et comme chancelier avec quelques autres actions qui ont plus de raport à ces deux qualitez, suivi du Livre Sixieme où il est parlé de la fondation des Filles de l'Enfance de NSJC par Monsieur de Ciron, et du Livre septieme. Où il est parlé des dernieres maladies et de la mort de Mr de Ciron, comme aussi de plusieurs merveilles qui l'ont suivie. On relève au chap. 9 du Livre V cette note : « Jay dessin de faire icy un grand chapitre il est important, mais il n'est pas necessaire ainsi jattandray que j'en aye le loisir, si je ne l'ay jamais on pourra conter le chapitre suivant pour le neufvieme »... Le livre VI est resté inachevé aussi, l'auteur ayant prévu une seconde partie dont il fournit ici le plan en 6 chapitres consacrés à l'esprit des Filles de l'Enfance (évangélique, apostolique, universel, etc.), et l'explication : « Cette partie n'est pas achevée parce que n'estant pas necessaire nous avons cru devoir differer a lachever jusqu'à ce que le livre suivant qui est plus important auroit esté fait. Mais en cas de mort le continuateur verra ce qu'il a a faire ». - Copie des précédents manuscrits depuis la seconde partie du Livre IV, jusqu'à la fin du Livre VII.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue