Dominique-Jean, baron LARREY.

Lot 129
1 000 - 1 200 €
Résultat: 1 200 €

Dominique-Jean, baron LARREY.

L.A.S., « Witerbsk en Russie » [Vitebsk] 9 août 1812, à sa femme ; 3 pages in-4, en-tête biffé Les Inspecteurs généraux du Service de santé militaire, adresse avec cachet cire rouge aux armes brisé (cachet de la collection Crawford). Campagne de Russie. « S.M. après m'avoir injustement grondé à deux reprises differentes sur des faux rapports que les Cres des guerres avoient faits, vient de m'exprimer par des signes non équivoques son regret et Elle a declaré devant plusieurs personnes qu'elle me consideroit comme l'un de ses meilleurs serviteurs et qu'elle m'aimoit beaucoup. En effet je l'ai vu aujourd'huy à son lévé et j'en ai reçu des paroles flatteuses et très consolantes. Cette circonstance qui a été d'abord bien pénible pour moi me prouve que je suis toujours d'une manière favorable present dans la mémoire de l'empr et qu'a la fin de la campagne j'ai lieu d'esperer qu'il fera le bonheur de ma famille et de celle de ta soeur. Aujourd'huy on ne peut rien demander »... Il est heureux des nouvelles que sa femme lui donne de leurs enfants, Lilite et Isaure, et il trouve un rapport certain entre sa femme et l'étoile de Vénus : « Comme nous avons marché la nuit pendant quelque temps j'ai pu la contempler, la douceur de sa lumière me rappelait tes doux regards lorsque ton coeur s'occupoit de moi, maintenant je n'ai plus aucun signe de reconnoissance la brume couvre les cieux pendant la nuit et nous sommes accablés d'orage et de chaleur humide pendant le jour. Bientôt nous aurons la neige et enfin les frimats les plus rigoureux. Voilà ce que je redoute le plus, mais enfin je tâcherai de les supporter comme tant d'autres vicissitudes attachées à la guerre des contrées eloignées et miserables comme celle cy. Tranquilise toi ma chere amie j'espère dans mon étoile »...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue