L'enfance de Bacchus Eventail, la feuille...

Lot 2
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1200 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 600EUR

L'enfance de Bacchus Eventail, la feuille...

L'enfance de Bacchus Eventail, la feuille en vélin peint à la gouache en faux sfumato du jeune dieu vêtu d'une chemise jaune et blotti près d'une corbeille de fruits renfermant surtout des raisins. Il est entouré par des béliers, des boucs et des taurillons. Reprenant une autre composition du XVIIe siècle, cette feuille est complétée par un berger tenant une crosse et surveillant le troupeau. Appuyé contre un arbre, un jeune homme caresse un taurillon et à l'arrière-plan, un berger sommeille accoudé à un banc de gazon. Faisant la liaison entre ces deux oeuvres, une nymphe vêtue d'une robe de style LouisXIV câline l'enfant dieu. A droite et à gauche, ajoutes de fleurs des Indes avec des petits cartels peints en camaïeux dans le goût des peintures chinoises d'exportation. Au revers : cartel central peint de la liseuse au chien fidèle, et deux cartels posés sur des buissons de fleurs des Indes. Très exceptionnelle monture en ivoire sculpté et grillé à décor de chinoiseries avec de légers rehauts d'or. La sculpture des panaches se poursuit sur les côtés et représente une scène de mandarins descendant un escalier pour arriver dans des jardins de fleurs. Sur l'autre face, un galopin chinois glisse sur la rampe. Grande-Bretagne, vers 1760. 9''¾-26cm. (Légers acc.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue